Dead life T1

Synopsis


Notre Avis

Un couple vient récupérer son fils unique laissé en  garde chez ses grands-parents. Ceux-ci vivent isolés aux fins fonds d’une vaste forêt et collectionent des objets aux étranges pouvoirs. L’un d’eux, un calice, a été subtilisé par le fiston afin de jouer avec la voisine. En l’apprenant, le grand-père entre dans une colère noire, empoigne son fusil, et part à la recherche de l’artefact…

Le prolifique scénariste montois, avec ce T1 de Dead Life, se frotte au récit de Zombies. Son histoire respecte les archétypes du genre et l’amateur de série B sera pleinement satisfait.

Le mérite en revient également au dessinateur espagnol Joan Urgell qui, par son sens de la narration, la puissance de son trait et la forte expressivité de ses « gueules », donne chaire (si je puis me permettre) à un récit de genre qui file à 100 km/heure sur le fil aiguisé d’une lame…

S.P

Ajouter un commentaire

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

шаблоны joomla 2.5