Kililana Song

Notre Avis

Il y a des BD qui se regardent, d'autres qui se dévorent, alors que certaines se laisse contempler.

En afrique de l'Est, au détour de l'Erythrée et du Kenya, Benjamin Flao a réussi le pari de réunir tous ces critères en un, grâce à un cocktail mêlant carnets de voyages précis, scénario qui fait mouche et planches colorées pleines de sensations.

Naim, est un garçon de 11 ans qui a tout à apprendre de la vie mais qui croit déjà tout en connaitre. Dans un pays où se mélange misère, politique et religion et où il est plus tentant de regarder la vie en obsevateur volontaire que de s'y plonger en acteur contraint, notre jeune protagoniste passe la plupart de son temps à échapper cette prison imposée au plus grand bonheur de nos pupilles.

Si le scnérario n'est que juste, les dessins sont pour le moins majestueux. Combien de fois suis-je resté bouche bée sur les planches des rues poussièreuses de Lamu, théatre des courses poursuites de Naim et son frère, miroir des galères de ce pays et couloirs tout tracés de l'envie de liberté omniprésente du jeune garçon.

Avec ce premier Tome du dyptique, le lecteur est tout de suite plongé dans un récit servant principalement à poser les personnages, le décor, l'ambiance. C'est réussi, cest joli....

Vite la suite.

Kililana Song (première partie)
Dessins et scénario : Benjamin Flao
Éditions: Futuropolis

Ajouter un commentaire

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

шаблоны joomla 2.5