L'appel des origines T3

Notre Avis

Fin des années vingt.  Extraordinaire suite d’évènements qui nous mène aux portes de cette contrée africaine inexplorée « Sanyanga » qui signifie en dialecte local  « Terre des origines ».  La jeune Anna, serveuse dans un restaurant d’Harlem, participe  à une expédition à la recherche de son père qu’elle n’a jamais connu. Pour financer ce voyage un film est tourné et elle en est l’actrice principale.

 

Ce troisième et dernier tome conclut cette quête du père. Les forces de la nature, l’inconnu, la malchance  se liguent contre  l’expédition et le voyage tourne au cauchemar. Trafic d’ivoire, viol, folie, passion, jalousie, superstitions, tous les ingrédients du drame sont là. Les personnages sont crédibles avec leurs défauts, leurs doutes, leurs désirs. L’histoire est passionnante et la fin à la hauteur de ce drame… La vie et la mort suivent leur cours… On ne maîtrise pas son destin, on le subit. Un épilogue surprenant et un espoir de vie  malgré tout car Anna attend un bébé mais qui est le père ? Le blanc ou le noir ? Le métissage continue.

 

Ce qui nous comble aussi, en dehors du scénario, c’est la qualité du dessin et de la couleur. Les vendéens Gaël Séjourné et Jean Verney ont su restituer l’atmosphère de cette savane africaine tout comme pour les autres volumes, les bas-fonds de Harlem, la vie sur un transatlantique, les villes de Mombasa, Naïrobi… Un triptyque qui mérite le détour.

Ajouter un commentaire

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

шаблоны joomla 2.5