La Contessa T2

Notre Avis

La troublante Contessa, cambrioleuse insaisissable, a jeté son dévolu sur une pièce à la valeur inestimable : « Les larmes du condottiere », un collier offert au XIIIème siècle par un compagnon de Marco Polo à une concubine de l’Empereur chinois. Pour parvenir à ses fins, la Contessa va faire appel à l’équipe de « bras cassés » arnaquée lors du casse du tournoi de poker (raconté dans le T1 de la série).

Crisse, au meilleur de sa forme, continu à régaler les fans du genre avec un scénario qui alterne les incontournables du film de casse : enjeu, constitution de l’équipe archétypale, préparation minutieuse, casse et rebondissement final. On sent également un grand plaisir d’écriture dans des dialogues où explications et tirades « tarantinesques » rythment le récit avec bonheur.

Herval livre une fois de plus un travail formidable où la lisibilité, l’efficacité et l’élégance sont de chaque case. A noter que le dessinateur est également le coloriste de cet album. Un coloriste dont la palette et la gestion des lumières sont entièrement au service du récit.

Ce tome 2 confirme tout  le bien que nous pensions du T1. La Contessa possède indéniablement le potentiel des grandes héroïnes de papier. 

Ajouter un commentaire

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

шаблоны joomla 2.5