COULON Bruno

Biographie

Bruno COULON est né à Noirmoutier en 1948. Après des études d’attaché de presse à L’EFAP, il reste 10 ans dans sa société commerciale. Il revient vers les médias en collaborant comme comédien ou technicien sur des longs-métrages et des films publicitaires (Patrice Leconte, Arthur Joffé, Roland Joffé, Patrick Bouchitey, Stéphane Clavier, Jean pierre Jeunet, Virginie Thévenet, Claude Sautet, Gilles Mimouni, Emir Kustorica, Albert Dupontel, Kad et Olivier).

En 1996 il rencontre au festival "Premier Plans" à Angers un jeune réalisateur Irlandais déjà lauréat à Clermont-ferrand. Il devient son directeur de production puis son producteur. Le team produit et réalise pour le monde entier plus de 40 films publicitaires.

En janvier 2000 il s’associe à Magali Potier et produisent sous le nom de MAGALI FILMS des films publicitaires pour KODAK, LA CROIX ROUGE, GEGETEL, UNIVERSALMUSIC, HACHETTE, RENAULT…

Bruno COULON produit en 2003 le clip vidéo de Salif Keita et Césaria Evora au Cap-Vert. Suite à cette rencontre, il écrit et réalise pour RFO un projet documentaire sur la World Music  pour faire partager à un plus grand nombre ce mélange culturel.
Cette même année il co-produira le film de JF Pahun « ROGER VERCEL » pour FR » ouest.

Le 1er janvier 2004 il crée une structure »LES PRODUCTIONS DU 24 DECEMBRE ». Cette société produit :

LIBERY SHIPS 2X52 ‘’POUR FR3
BAYAS DE GATAS 52’’ POUR RFO
SORTIE DE SECOURS 52’’ POUR ODYSSÉ
UN BATEAU NOMMÉ SOURIRE 52’’ et version cinéma.sortie en 2010

De l’écriture de film à l’écriture de bd et n’y a qu’un pas, franchi en 2009 avec la sortie en 2009 de la BD  La Mort du Général d’Elbée, le tome 1.

La suite de cette histoire de Noirmoutier est sortie en 2011.  Ce tome 2 est intitulé  La Révolution dans l'ile.

Cheveux en pagaille et polo de marin, Bruno Coulon est un enfant du pays. Producteur de documentaires, il est venu au bout de son rêve, en éditant le premier tome d'une bande dessinée consacrée à l'histoire de son île. Pour commencer cette épopée de deux mille ans : la mort du général d'Elbée, une époque de guerre civile et de sanglante terreur qui se clôt place d'Armes par l'exécution, en 1794, du généralissime des armées catholiques et royales de la Vendée. Pour donner vie à cette gigantesque fresque, il s'est servi de ses acolytes, les figures incontournables de l'île. On retrouve le boulanger Picot flanqué d'une chasuble dans le rôle d'un curé réfractaire qui, ayant échappé à la rafle, se cache à l'Epine. Stéphane Roger, en président de la commission militaire et porte-parole du tribunal révolutionnaire, et Alban Davy de Lussé en officier des hussards, celui qui transforma l'attaque de Barbâtre en une sanglante boucherie. On frémit ! Coulon, lui, ne compte pas en rester là. Ce passionné d'histoire et de vieux livres qui traîne au fond de lui la mémoire d' « un grand-père né en 1840 et qui a connu Napoléon III » s'est déjà remis à l'ouvrage.
« Un nouveau tome sortira chaque année pendant dix ans » , promet-il.

Ajouter un commentaire

Commentaires (1)

шаблоны joomla 2.5