DAMOUR Sébastien

  • Métier: Dessinateur

Biographie

Sébastien Tessier est né le 19 juillet 1972 à La Roche-sur-Yon. Il choisit le pseudo DAMOUR, “nom de jeune fille de ma mère, nom qui a une grande importance à mes yeux” dit il (*).

Il dessine dès son plus jeune âge et s'initie à la bande dessinée vers neuf ans. A La Roche sur Yon, il rejoint Jacques Golly à l'atelier de dessin “Ma Gomme”. Il y rencontre aussi Didier Crisse. Après un BAC C obtenu "malgré lui", il entre à la section arts plastiques de la faculté de Bordeaux, sa ville de résidence, avec l'idée de devenir professeur de dessin.

CRISSE pense à lui pour le dessin de “Griffin Dark” mais cela ne se fait pas. Puis, en 1994, avec Damour, Crisse monte un dossier avec crayonnés, recherche de personnages etc... C’est l’ébauche de “Kookaburra” présenté à Delcourt. Sans suite pour Kookaburra mais pas pour Damour...

Il dit d’ ailleurs : “Grâce à Didier Crisse (merci encore Didier !), j'ai rencontré à Angoulême, en 1994, Fred Blanchard, Olivier Vatine et Guy Delcourt qui ont été intéressés par mon graphisme. Ils m'ont ensuite mis en contact avec Jean-Pierre Pécau qui a retravaillé et largement enrichi l'embryon de scénario que j'avais à l'origine. La maturation du premier tome fut lente. Il y eut beaucoup de mises au point et finalement le tome 1 est sorti en février 1997.” (*)

Nash, ce  projet cyberpunk, voit alors le jour avec Jean-Pierre Pécau pour le scénario, Vincent Rueda pour le design, Stéphane Rosa et Pierre Schelle réalisant quant à eux les couleurs en numérique. Les 10 tomes des aventures de Nash Tulsa paraissent dans la collection "Série B" d'Olivier Vatine et Fred Blanchard, “La 5e extinction” clôturant la série en mai 2007.

Ainsi paraissent le tome 1 “ Étoile du matin” en 02/1997, le tome 2 “A l'est d'Éden” en 10/1997, le tome 3 “La reine des anges” en 09/1998, le tome 4 “La fraternité blanche” en 10/1999, le tome 5 “Le petit peuple” en 09/2000, le tome 6 “Dreamland en 10/2001, le tome 7 “Les ombres” en 01/2003, le tome 8 “La guerre des rouges” 01/2004, le tome 9 “Zona Libra” en 02/2005 et le tome 10 ”La 5° extinction” en 05/2007.

Damour y révèle son attirance pour la science-fiction et sa grande prédilection pour l'ambiance des mégalopoles surpeuplées et leur faune interlope. Son esthétique graphique est bien sûr inspirée de “Blade Runner”, mais aussi de”Eraserhead” de David Lynch, ou du baroque “Phantom of the Paradise” de Brian De Palma.

En BD, ses références vont du tandem Jodorowsky-Mœbius à Liberatore, en passant par Bernet.

En 2002 il dessine le premier tome de la série “Le silence de la Terre” (scénario : Anne Ploy – éditions Humanoïdes Associés).

Il participe aussi au storyboard de collectifs comme“Arcannes” pour le tome 3 , “ Le dossier Karadine” en 2004 et le tome 4 “Le cercle de Patmos 1/2 “ en 2005.

Cette même année il dessine une histoire et fait le story board d’une autre dans le tome 2 du collectif “Carmen + Travis”.

En 2006, il dessine le tome 7 de Pandora Box, “La Colère”, sur un scénario d’Alcante.

En 2007, il est encore au dessin d’un collectif tout comme Guérineau (son ami, Vendéen de La Roche sur Yon et Bordelais d’adoption comme lui ). C’est le tome 1 de “ Légendes urbaines “.

En 2008, Damour quitte l’univers de la science Fiction et entame l'illustration du “Testament du docteur M”, scénarisé par Pécau. Cette enquête infernale sur l'existence du mal absolu, truffée de références aux plus grandes génies du crime – et non sans une bonne dose d'humour... noir – prouve que le tandem n'a rien perdu de son talent. Le tome 1 “Les araignées” sort en Juin 2008 et le tome 2 “ Les 3 lumières en Mai 2009.

(*) extraits d’interview paru sur sceneario.com

Ajouter un commentaire

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

шаблоны joomla 2.5