LIBESSART Laurent

Biographie

Laurent Libessart est naturellement doué pour le dessin. Il pratique la bande dessinée dès le collège et le lycée et travaille sur commande pour des auteurs régionaux. À l'âge de 15 ans, il réalise son premier album de bande dessinée : Les légendes de la Marie Groëtte sur un scénario de Jacques Messiant (Édition La Base du Parc).

Il est remarqué par quelques maisons d'édition qui lui confient des illustrations comme celles parues dans le livre Les plus belles légendes du Nord sur un texte de Bernard Coussée (La Voix du Nord édition).

Il suit une formation en bac F12 (arts appliqués) ainsi qu'un BTS d'image de com (communication, publicité édition). A l'époque il monte un dossier d'album pour le Téméraire. Sans résultat. Comme il traîne régulièrement dans les salons et festivals de BD, il tombe sur l'éditeur d'Assor BD qui est en recherche d'un dessinateur pour un projet en souffrance. Assor BBd est une maison d'édition associative qui se consacrée entièrement à la BD historique. Elle a comme particularité de travailler avec des spécialistes de chaque période pour être le plus exact possible. C'est ainsi qu'il commence, presque accidentellement, avec l'album Le casque d'Agris dont le scénario est de Silvio Lucciano. Le tome 1, Le sanctuaire interdit, sort en 2005 et le tome 2, L'or des sénons en 2008. Les tomes 3 et 4 sont en cours de réalisation chez Assor BD, le dessin étant maintenant réalisé par Claire Bigard.

En 2005, il dessine un album, dont la scénarisation est collective. Il s'agit de Tout à commencé par un café aux Éditions armée du Salut.

En 2005 L'éditeur "Petit à Petit" sort un collectif sur Les fables de La Fontaine et demande à 11 jeunes dessinateurs d'illustrer les 11 fables choisies, Laurent dessine « la chauve souris et les 2 belettes »

Plus tard il rencontre et sympathise avec Bourgne à l'occasion d'un festival de BD. Ce dernier en parle ensuite à son ami Serge Perrotin qui a un projet de Science fiction dans ses cartons. Ainsi naît leur collaboration pour Sphères. Avec cet album Libessart touche à un monde nouveau où il va s'éclater : la science fiction. Le tome 1, Leyla, sort chez Soleil en 2008 et obtient le prix du meilleur album au Festival BD de Moulin ainsi que le grand prix du 4ème festival international du livre et de la bande dessinée du fantastique et de la science fiction de Liévin (62).

En 2010, Laurent Libessart publie Catch family, aux éditions Hugo BD, sur un scénario de Mickay. Il signe cet album du pseudonyme Trass'Bill.

Laurent Libessart travaille en ce moment sur la reprise de la série Morea (Soleil), sur un scénario de Christophe Arleston, et ne désespère pas de poursuivre Sphères cher un autre éditeur.

 
Ajouter un commentaire

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

шаблоны joomla 2.5