MARTIN Olivier

Biographie


Né le 25/09/74 à Angers

Olivier Martin baigne depuis tout petit, comme la plupart de ses confrères, dans l'univers féerique de la BD. A la suite d'un bac F12 d'art appliqué, il renforce son expérience artistique en intégrant un BTS d'expression visuelle et d'images de communication, puis une année aux Beaux Arts de Nantes. Préférant l'entourage des copains aux institutions académiques, il travaille pour le fanzine nantais “Sueur de Béton (où on retrouve aussi Axel Mannisi, et Valton) et “Latulu”.
1996 est une année de consécration puisqu'il décroche le premier prix du festival de Perros Guirrec. Ce concours, présidé par Loisel, offre aux trois premiers gagnants l'opportunité de collaborer avec un scénariste et de rentrer dans la profession. Pour Olivier Martin les projets se concrétisent après l'armée alors qu'il fait ses premiers pas dans l'atelier “la Boîte qui fait Beuh” et rencontre Eric Omond, son futur scénariste, et Olivier Supiot le père de Marie Frisson.
En 1998 cela donne naissance à un mini-album inspiré du conte des 1001 nuits : Erzorum aux éditions Le Cycliste, sur un scénario d' Olivier Supiot. Ce dernier a d'ailleurs collaboré officieusement au 1er tome de Sang et Encre  (Delcourt) et à l'élaboration des personnages moteurs de cette BD d'aventure.

Porté par son élan, c'est désormais sur la création des deux prochains volumes de la série Sang et Encre que Olivier Martin focalise ses efforts. Le tome 1 de Sang et Encre, Corsaire, sort en Janvier  2000,  le tome 2, Pirate, en Mars 2001 et le tome 3, Libertalia, en Août 2002.

Rêvassant devant les films d'aventure, émerveillé par les dessins de Loisel, Rossi ou Moebius, son style s'inspire généreusement des grands espaces et des récits de voyages.

Puis il collabore avec Philippe Menvielle (autre membre de l'atelier “La boite qui fait Beuh” ) sur la série Crypto, une trilogie d'aventure sur fond de cryptozoologie chez Glénat. Le tome 1 Le Mokélé-M’Bembé sort en Février 2004, le tome 2  Kraken sort en Juin 2005 et le tome 3 Sasquatch en Juin 2006.

En parallèle, il œuvre dans divers collectifs chez "Petit à Petit " (Chansons de Jacques Higelin en bandes dessinées, Contes africains en bandes dessinées, etc...). Il participe également à l'album L'Allée des Rosiers avec Séverine Lambour au scénario et aux couleurs (éditions Carabas), et c'est la même Séverine qui fera les couleurs de la trilogie Les Carrés que scénarise Eric Adam.

Edités chez “Vents d’Ouest” le tome 1, Une enquête de Casimir, Carré noir, sort en Mars 2008, le tome 2, carré rouge, en Février 2009 et le tome 3, carré blanc, en Juin 2010.

Il commence aussi une collaboration avec Sylvain Runberg pour un diptyque aux éditions Futuropolis, La face cachée,  dont le premier tome est sorti en Juin 2010. Superbe album noir et blanc de 150 pages, style manga,  dont l’action se passe à Tokyo.

Il est vrai que Olivier revient du Japon où il a passé quelques années à Kyoto avec sa compagne japonaise  et qu’il est imprégné de la culture nipponne. Un film documentaire  de la série “Carnet de voyage” fut tourné autour de lui  pour la télévision franco-allemande ARTE. Comme le veut la collection, le documentaire est assorti des illustrations du dessinateur que suit la caméra. Un délice ...
Olivier Martin dédicace chaque année au festival Abracadabulles d'Olonne-sur-Mer.
 
Ajouter un commentaire

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

шаблоны joomla 2.5